X

Note cet article

1 - Je n'ai pas aimé | 5 - Très bien !





Merci pour vos commentaires !
Oups ! Un problème est survenu lors de la soumission du formulaire.

Tu n'es pas encore prêt à t'inscrire pour une cryopréservation ?

Soutiens la recherche sur la biostase en devenant un Tomorrow Fellow. Obtiens des avantages et plus encore.
Devenir un Fellow

Qu'est-ce que la génomique et comment peut-elle ouvrir des portes à la cryogénie ?

Examinons de plus près comment la génomique pourrait changer et prolonger les vies.

Les progrès de la technologie médicale, la découverte de médicaments et la recherche sur la longévité ont révolutionné les soins de santé et la cryogénisation humaine au cours des dernières décennies. En tant qu'organisation cryogénique à la croissance la plus rapide en Europe, Tomorrow Bio s'inspire des innovations médicales et technologiques. Cela contribue à ses apprentissages, ses techniques et ses procédures de cryoconservation humaine. Les nouvelles découvertes scientifiques nous permettent de mieux comprendre des aspects importants de la santé, de la médecine et des causes de décès, et la génomique est un domaine crucial qui n'a pas encore atteint son plein potentiel.  

Le domaine de la génomique a connu un essor considérable au fil des ans. Swaine Chen, chercheur en génomique, a déclaré un jour que le même niveau de progrès en informatique, qui a pris 40 ans, a été atteint en seulement 4 ans en génomique. Incorporant des facettes de l'ADN, de la génétique, de la technologie, des maladies, etc., la génomique est un sujet extrêmement complexe et varié, alors démêlons-le. 

Qu'est-ce que la génomique ?

La génomique est l'étude de l'ensemble des gènes d'une personne (le génome), de la façon dont ils réagissent entre eux et avec l'environnement de l'individu. L'objectif est de comprendre comment l'influence combinée des gènes et leurs relations mutuelles influencent la croissance et le développement d'un organisme, c'est-à-dire le corps humain. La génomique est souvent confondue avec la génétique - l'étude de l'hérédité - qui s'intéresse au fonctionnement et à la composition d'un seul gène. La génétique est utile pour étudier comment certains traits sont transmis d'une génération à l'autre. La génomique, cependant, est axée sur les maladies complexes comme le diabète et le cancer, car elles sont généralement causées par une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux, plutôt que par des gènes individuels.  

Un génome 

Un génome est une énorme collection de gènes à l'intérieur de chaque cellule d'un organisme. Le génome d'une personne est le code que les cellules utilisent pour savoir comment se comporter. Par exemple, les cellules qui interagissent entre elles forment des tissus, les tissus qui interagissent entre eux forment des organes, et les organes qui coopèrent entre eux forment un organisme, c'est-à-dire vous. 

Les gènes sont constitués d'ADN, lui-même composé de 3 milliards de paires de bases, ou lettres, appelées Adénine, Thymine, Cytosine et Guanine (A, T, C et G). En médecine, le séquençage du génome et de l'ADN détermine la structure exacte (séquence) d'une molécule d'ADN (A, T, C et G), ce qui permet aux médecins d'en savoir plus sur la biologie moléculaire d'un individu. Les changements de séquence dans les gènes peuvent déterminer si une personne a des taches de rousseur, est intolérante au lactose, est daltonienne, etc. L'étude du génome permet également aux chercheurs de comprendre comment se forment certaines maladies complexes comme le cancer et le diabète. Cela pourrait déboucher sur de nouvelles façons de diagnostiquer, de traiter et de prévenir les maladies, plutôt que de traiter les patients avec une approche unique. 

Génétique et génomique dans les soins de santé  

La génétique et la génomique jouent toutes deux un rôle essentiel dans la santé et la maladie. Lagénétique permet aux individus de savoir comment des maladies comme la fibrose kystique sont transmises dans les familles et, pour certaines maladies génétiques, quels sont les traitements disponibles. 

La génomique aide les chercheurs à comprendre pourquoi certaines personnes tombent malades à cause de certaines infections, de facteurs environnementaux et d'habitudes, alors que d'autres ne le font pas. Par exemple, il peut y avoir des personnes qui font de l'exercice tous les jours, ont une alimentation saine, passent régulièrement des examens médicaux et meurent d'une crise cardiaque à 40 ans. Ailleurs, il y a des personnes qui peuvent avoir des habitudes malsaines et vivre jusqu'à 100 ans. On pense que la génomique pourrait être la clé pour comprendre cet écart. 

Ces connaissances sont également précieuses pour les organisations de cryogénisation et la recherche sur la longévité. Les sociétés de cryogénisation encouragent toujours leurs membres à mener un mode de vie sain afin d'éviter des affections telles que les maladies cardiovasculaires ou métaboliques. La raison en est que la qualité de la procédure de cryogénisation dépend souvent de la qualité de la perfusion du cerveau et du corps. Ces conditions peuvent réduire ou bloquer la vitesse à laquelle le sang circule dans le corps, ce qui pourrait rendre le processus de cryogénisation plus difficile. Bien que les facteurs génétiques entrent en jeu, les individus peuvent faire de leur mieux pour contrôler ce qui est en leur pouvoir, comme une alimentation saine et le maintien du stress, afin que leur corps réagisse de manière optimale. 

À quoi sert la génomique aujourd'hui ? 

Le cancer et les cardiopathies ischémiques constituent la majorité des problèmes de santé en Europe et dans le monde. Grâce aux progrès de la génomique, ces affections pourraient faire l'objet de meilleurs diagnostics, d'approches thérapeutiques plus efficaces et d'une meilleure efficacité clinique pour le patient et le médecin. Dans cette optique, examinons quatre exemples de génomique en action aujourd'hui. 

Tests de diagnostic 

Les tests de diagnostic sont généralement utilisés lorsqu'un médecin a des raisons de penser qu'un patient peut être atteint d'une maladie génétique particulière. Les tests donnent des réponses par oui ou par non et peuvent aider à différencier deux ou plusieurs maladies qui présentent des symptômes similaires. 

Lorsque le clinicien soupçonne le patient d'être atteint d'une maladie connue, il examine une variante génétique spécifique ou un petit panel de gènes associés à la maladie. Cependant, comme il existe des cas de maladies non diagnostiquées et rares, une approche ciblée n'est pas toujours possible. Dans les cas rares ou non diagnostiqués, le génome est séquencé et comparé à divers panels de variantes génétiques liées à des maladies afin de donner les meilleures chances de diagnostic. 

Test prédictif clinique 

Les tests prédictifs déterminent si une personne peut être sensible à une maladie particulière avant qu'elle n'en présente les symptômes. Ces tests peuvent être commandés à titre privé, mais ils sont plus souvent utilisés lorsqu'une maladie génétique a été diagnostiquée dans une famille. Les médecins peuvent tester d'autres membres de la famille s'ils souhaitent déterminer qui d'autre pourrait être affecté. 

Les types de tests prédictifs cliniques sont utilisés dans deux scénarios. Premièrement, si le gène est associé à une maladie qui peut être traitée ou si le risque peut être réduit par des changements de style de vie et un dépistage médical régulier. Deuxièmement, si l'affection est grave et ne peut être traitée, il serait important de connaître les risques associés à la maladie avant de prendre des décisions, comme avoir des enfants. 

Tests pharmacogénomiques 

La pharmacogénomique est une application plus récente de la génomique. Il s'agit de l'étude de la manière dont la constitution génétique d'une personne détermine la réponse de son organisme à certains médicaments. Les informations obtenues par ce type de test peuvent indiquer si un médicament particulier est efficace et dans quelle mesure il est susceptible de provoquer des effets secondaires. Pour comprendre l'efficacité d'un médicament particulier, les cliniciens peuvent également tenir compte d'autres facteurs tels que l'âge de la personne, son poids et toute autre condition médicale qui pourrait avoir un impact sur le traitement et le type de dosage. 

Au Royaume-Uni, on estime que les interventions médicamenteuses ne sont efficaces qu'à 30-60 % chez les patients et qu'une admission à l'hôpital sur 15 est liée à une réaction indésirable à un médicament. L'utilisation et le développement continus de la pharmacogénomique peuvent contribuer à une prescription plus précise des médicaments, réduisant ainsi les effets secondaires inutiles et permettant d'économiser du temps et de l'argent sur des médicaments inefficaces. 

 

Analyse des tumeurs 

Les cancers résultent de variations nocives dans les gènes d'une personne, appelées mutations. Ces mutations peuvent être acquises spontanément au cours du mode de vie d'une personne et à la suite de certaines expositions, comme le tabagisme chronique et les radiations. Il faut généralement que des mutations se produisent dans plusieurs gènes pour qu'une cellule devienne cancéreuse. 

Grâce aux progrès de la médecine génomique, les scientifiques ont la possibilité de prélever des cellules d'une tumeur cancéreuse et de tester le génome pour identifier les gènes qui ont muté. En séquençant l'ADN, les médecins peuvent décider si une cellule tumorale peut être traitée ou si des recherches supplémentaires sont nécessaires. 

Tubes à essai
Les tests diagnostiques, cliniques, prédictifs et tumoraux sont tous des applications de la génomique aujourd'hui.

Quel est le potentiel de la génomique ? 

Nouvelles technologies et techniques génomiques

La génomique est considérée comme une branche de la science qui évolue très rapidement et offre de nombreuses possibilités prometteuses qui ouvrent la voie à la prévention et à la gestion des maladies. Jetons un coup d'œil à quelques développements passionnants dans ce domaine. 

Thérapies à base de cellules souches 

Les cellules souches sont des cellules indifférenciées qui se développent en cellules spécialisées, ou restent dans leur état non spécialisé et se répliquent. Actuellement, les cellules souches sont largement étudiées dans tous les domaines de la médecine et de la science en raison de leur potentiel de traitement de multiples maladies incurables.

Les cellules souches embryonnaires se trouvent dans l'embryon et sont capables de se diviser en d'autres cellules souches ou de développer tout type de cellule dans le corps. Les chercheurs médicaux étudient l'utilisation des cellules souches pour réparer ou remplacer des tissus corporels endommagés, comme dans le cas des transplantations d'organes entiers . Les cellules souches embryonnaires peuvent se développer en tout type de tissu dans le corps humain, c'est-à-dire la peau, le foie, les reins, le sang, etc.  

Les cellules souches adultes proviennent de tissus plus développés, comme le sang du cordon ombilical chez les nouveau-nés, la moelle osseuse ou la peau. Ces cellules ont un potentiel plus limité. Par exemple, les cellules souches du foie ne peuvent se développer qu'en cellules hépatiques. À l'heure actuelle, les greffes de moelle osseuse sont utilisées comme une forme de thérapie par cellules souches pour aider à traiter les maladies liées au sang, comme la leucémie. Les progrès dans ce domaine pourraient permettre d'utiliser d'autres cellules souches pour réparer des tissus blessés ou même pour permettre la création en laboratoire d'organes personnalisés pour remplacer des tissus irremplaçables. 

L'édition de gènes CRISPR 

La technologie CRISPR (Clustered regularly interspaced short palindromic repeats) est largement considérée comme l'une des plus grandes avancées scientifiques de ces dernières années. Cette technologie d'édition de gènes consiste à couper des séquences d'ADN à des endroits spécifiques pour les modifier ou les "éditer". Ce faisant, elle supprime une ancienne séquence ou en insère une nouvelle. L'ADN étant au cœur de nombreuses maladies et anomalies génétiques, le supprimer à son origine pourrait conduire à des traitements révolutionnaires pour ces maladies. 

Depuis sa découverte, CRISPR a également suscité de nombreux commentaires et débats éthiques. Les scientifiques pourraient-ils modifier un embryon humain, créant ainsi le fameux "bébé sur mesure" ? Une espèce entière pourrait-elle être éliminée si la société ne la juge pas utile ? Au-delà du débat éthique, on pense que les personnes atteintes de cancer, de troubles sanguins, de diabète, de VIH, etc. pourraient bénéficier de cette technique d'édition précise. De plus, une part importante du processus de vieillissement est contrôlée par les gènes. Si l'activité de ces gènes pouvait être contrôlée par CRISPR, il serait alors possible de ralentir, de mettre en pause, voire d'inverser le processus de vieillissement.

Que signifie la génomique pour nous ? 

Cryopréservation humaine

La cryogénie, ou cryoconservation humaine, est une procédure médicale avancée qui permet à une personne d'être préservée et stockée pendant une durée indéterminée après sa mort légale. L'objectif est qu'un jour, une technologie médicale future puisse guérir la cause de sa mort et qu'elle puisse être réanimée. Bien qu'il n'existe actuellement aucune technologie de réanimation, l'objectif de Tomorrow Bio est d'améliorer les techniques utilisées pour la procédure et le stockage à long terme, afin que les membres soient dans une position optimale pour être réanimés à l'avenir. On peut également affirmer sans risque de se tromper que les esprits les plus brillants de la science travaillent à la création de solutions aux maladies qui existent aujourd'hui, nous donnant ainsi une chance d'allonger notre durée de vie. 

Cryopréservation humaine, vieillissement et avenir 

Le succès à long terme de la procédure cryogénique ne dépend pas seulement de la qualité de la procédure. Il dépend également de la capacité à guérir la cause de la mort et du rajeunissement afin que la personne soit réanimée dans les meilleures conditions possibles. 

On pense que si la technologie a suffisamment progressé pour faire revivre une personne, il est probable qu'elle sera en mesure de surmonter les problèmes liés au vieillissement et à d'autres maladies. Cependant, le vieillissement (sans surprise) est l'une des maladies les plus difficiles à traiter. Alors que la plupart des maladies nécessitent un traitement ciblant un organe, un gène ou un parasite spécifique, toutes les cellules du corps subissent le processus de vieillissement. Cela dit, il est suggéré qu'au moment où un membre de la cryogénie se réveillera dans le futur, le remède contre le vieillissement existera déjà. Ainsi, vous pourriez être réanimé avec un âge chronologique vieux de plusieurs siècles, mais votre âge biologique pourrait être beaucoup, beaucoup plus bas. 

Si cette possibilité reste lointaine pour la science, la cryogénie reste pour l'instant la meilleure option pour prolonger la durée de vie. 

Conclusion

Le rôle de la génétique dans les soins de santé commence à changer et les premiers exemples de médecine génomique sont à nos portes. Les traitements devenant plus efficaces contre des maladies comme les cancers, les maladies cardiaques et le vieillissement, la société se rapproche un peu plus de l'allongement de la durée de vie.

Tomorrow Bio croit que nous sommes à la pointe de la découverte. Les progrès de la science sont également un rappel passionnant pour nos membres d'un monde futur qui sera façonné par les technologies innovantes d'aujourd'hui. 

Si cet article a suscité votre intérêt, alors pourquoi ne pas jeter un coup d'œil à d'autres lectures passionnantes sur Tomorrow Insight? N'hésitez pas à discuter avec nous sur Discord où nous parlons de tout ce qui concerne la cryogénie !

En savoir plus Tomorrow Bio

Temps de lecture : 8 minutes
Obtiens notre bref Ebook sur Tomorrow Bio, couvrant les fondateurs, la mission, les partenaires, les capacités médicales, et plus encore.
Votre Ebook vous sera envoyé par courriel sous peu !
Oups ! Un problème est survenu lors de la soumission du formulaire.

Tomorrow Bio est le fournisseur de services de cryopréservation humaine qui connaît la croissance la plus rapide au monde. Nos plans de cryopréservation tout compris commencent à seulement 45€ par mois. Pour en savoir plus , clique ici.
TAG :
Science